24 conseils/astuces pour économiser sur sa facture d’eau et éléctricité

0

Le froid va faire son retour pour plusieurs mois, c’est l’heure de penser à faire des économies d’énergie. Je remets donc à nouveau cet article que j’avais publié l’automne dernier. Fawkes
——-

2. Si vous avez des radiateurs qui irradient vers l’arrière, installez une feuille d’aluminium ou un panneau isolant qui renvoie la chaleur vers l’avant. Vous évitez ainsi de chauffer inutilement le mur et renvoyez la chaleur ou elle est réellement utile.
3. Si vous avez des radiateurs électriques de première génération de type « grille-pains », investissez dans les radiateurs à inertie, plus économiques (ou mieux à double cœur de chauffe car les premiers sont vraiment long à monter en température). Ils consomment moins et restituent de la chaleur plus longtemps. Ils chauffent même plus d’une heure après les avoir coupés. L’installation de feuilles d’alu augmentent d’ailleurs l’efficacité de ces radiateurs puisque la chaleur de l’arrière est renvoyé vers la fonte.

4. Le changement des fenêtres et des volets peut parfois faire baisser sa consommation en chauffage de plus de 25% dans certains logements.Pour les ménages modestes à très modestes, vous pouvez demander une subvention de l’ANAH qui peut couvrir 50 à 75% des dépenses. Dans ces cas, le changement de fenêtres devient particulièrement intéressant plutôt que dépenser inutilement son argent en chauffage. Votre argent est investi dans une solution durable.

5. En matière d’au chaude, deux technologies sortent du lot. Le chauffe eau thermodynamique et solaire. Les deux sont utilisables en appartement ou en maison et peuvent faire baisser la facture en eau chaude de 2 à 3 fois ce qui devient rentable au bout de quelques années à peine (surtout si vous bénéficiez d’une subvention). Ce type de travaux est éligible à un crédit d’impôt de 30%.

6. Utilisez des aérateurs pour vos robinets. Ils permettent de consommer beaucoup moins d’eau. Certains limitent le débit jusqu’à 3 fois sans pour autant qu’il y ai une perte de confort. Vous ferez des économies sur l’eau froide mais aussi sur la facture d’eau chaude., logique.

7. Lorsque vous changez d’électroménager, optez de préférence pour les modèles A+++ (au minimum A). Ce sont les modèles qui consomment le moins d’énergie. Ils sont parfois un peu plus chers mais finissent par être rentables sur la durée, surtout si vous les utilisez souvent.

8. Mettez des bouteilles d’eau dans le réservoir d’eau des toilettes. En moyenne 9 litres d’eau sont évacués à chaque chasse. Sachant qu’une personne va en moyenne 4 fois par jour aux toilettes, cela représente 36 litres d’eau par jour et par personne. Vous imaginez?…cela représente plus de 13 000 litres d’eau par an pour une seule personne. Quel gâchis! Avec une ou deux bouteilles d’eau dans le réservoir, cela fera plusieurs litres d’eau d’économisés à chaque utilisation.

9. Optez pour la chasse à double touche. Cela permet de choisir le débit d’eau en fonction des besoins à chaque utilisation.

11. Les ampoules LED sont aujourd’hui les plus économiques du marché. Elles offrent une lumière puissante, instantanée et elles ne contiennent pas de gazs toxiques contrairement aux ampoules fluocompacts qui sont polluantes (mercure). Profitez-en, vous pouvez en avoir pour une bouchée de pain ces derniers temps (certains lecteurs se sont plaints de ne pas avoir reçu leur commande. Personnellement, j’ai commandé deux fois, et j’ai reçu les deux sans problème. La deuxième assez rapidement. Je suis très satisfait de ces ampoules. A chacun de voir.)
12. Si vous avez un chauffe eau électrique, pensez à le détartrez de temps en temps. Si vous ne l’avez jamais fait, il y a de fortes chances que la résistance soit très entartrée, ce qui augmente sa consommation et réduit la durée de vie de l’appareil.

13. Il existe aujourd’hui certains appareils qui se rechargent à l’énergie solaire. A savoir que l’on peut aussi profiter d’une subvention et d’un crédit d’impôt pour l’installation de panneaux solaires sur son toit.L’investissement est important au départ mais se rentabilise vite. Vous pouvez même revendre l’énergie que vous produisez à un prix avantageux à votre fournisseur d’électricité. C’est le monde à l’envers. Vous devenez fournisseur à votre tour. Si vous vivez dans une maison, c’est un investissement qui vaut la peine. En appartement, ces travaux sont soumis à l’accord du syndic et de la copropriété, cela complique les choses mais ce n’est pas impossible. J’en ai vu d’installés dans certains immeubles collectifs.

14. Pensez à programmer votre chauffage pour qu’ils s’éteigne pendant vos périodes d’absence. Certains modèles arrivent même à détecter votre présence. Sinon, vous avez le choix entre la programmation directement sur les radiateurs ou alors via une centrale si vos radiateurs ont des fils pilotes.

15. Si vous utilisez des plaques vitro-céramiques, vous pouvez les éteindre bien avant d’avoir fini la cuisson de vos plats. En effet, ces plaques restent chaudes longtemps après les avoir éteintes. Pour faire des œufs ou réchauffer des plats, la température résiduelle est généralement très suffisante pendant un bon moment. Il suffit d’y penser.

16. En automne et en hiver, fermez les volets dès la nuit tombée.Ils contribuent à garder votre logement au chaud. Il est aussi possible d’installer un sur-vitrage qui permet de limiter la déperdition de chaleur. Il en existe à mettre directement sur la vitre et d’autres (plus intéressants à mon avis) sur le cadre. Cela permet de garder une lame d’air entre la vitre et la feuille plastique. Par contre, cela peut-être moins esthétique. Il faut vraiment bien faire la pose.

17. Si vous bénéficiez de cette option tarifaire, mettez à profit les heures creuses pour utiliser vos appareils programmables avec le départ différé comme le lave linge et le lave vaisselle (le tarif HC est environ 20% moins cher que le tarif HP). Pour la lessive, c’est plus contraignant car il faut du coup l’éteindre au réveil mais cela ne pose aucun soucis d’organisation pour le lave vaisselle alors n’hésitez pas.

18. Êtes-vous sûr que la puissance de votre abonnement électrique est adaptée à vos besoins? Si vous avez des besoins modestes, passer de 9KVA à 6KVA vous fera économiser plus de 26€ par an sans différence notable pour vous. Si par contre vos besoins en électricité sont plus élevés, cela risque de faire sauter le disjoncteur à un moment donné donc à voir en fonction des cas.

19. Avez-vous vérifié le taux d’humidité de votre appartement? Un logement trop humide vous fera dépenser certainement plus en chauffage car la sensation de froid est plus désagréable et incite à monter le thermostat. L’idéal dans un lieu de vie est de garder le taux d’humidité entre 45 et 55%. En plus, au delà de 65% en permanence, les risques de développer champignons, acariens et problèmes respiratoires (allergies, asthme) augmentent ce qui, en plus d’être mauvais pour la santé, vous fera aussi dépenser davantage pour composer avec ces désagréments.



21. Les douchettes économes utilisent 2X moins d’eau pour un confort identique. Si vous le couplez à un système « stop douche » qui coupe l’eau lorsque vous ne vous rincez pas, les économies seront d’autant plus importantes.

22. Pour le lavage de votre voiture, l’arrosage de vos plantes ou l’eau de vos animaux, vous pouvez récupérer l’eau de pluie en installant tout simplement un grand entonnoir sur un bidon de 5L. Voilà de l’eau gratuite: Il n’y a pas de petites économies.

23. Lorsque vous souhaitez de l’eau chaude, vous faites forcément couler à pure perte de l’eau froide en attendant qu’elle soit à la bonne température. Récupérez-la pour les usages cités plus haut. Il suffit d’avoir un récipient à cet usage pas loin et le tour est joué.

Pour cela, il suffit simplement de faire la chasse aux appareils qui restent en veille.

Même éteints, vos appareils audiovisuels sont généralement encore en veille. Cet état de veille représente ainsi les 3/4 de la consommation de ces appareils !

Voici les appareils pouvant être débranchés :

votre téléviseur : sa veille coûte entre 5 et 15 € par an ;

votre lecteur DVD ou BluRay : ses heures de veille cumulées sur l’année reviennent entre 3 et 13 € ;

vos consoles de jeu : leur veille coûte à l’année entre de 2 à 10 € ;

votre ordinateur : sa veille revient entre 6 et 30 € pour un an ;

votre cafetière : par an, ses heures de veille vous coûte entre 2 et 4 € ;

si vous ne vous servez pas de leur horloge interne, coupez aussi du secteur votre micro-ondes et votre chaîne Hi-fi dont la veille revient entre 3 et 20 € l’année ;

si vous ne recevez pas le téléphone par Internet : votre box/modem, qui coûtent tout de même 10 € par an en veille ;

Pensez également à débrancher vos chargeurs de téléphone portable, d’ordinateur, d’appareils-photo…dès que leur charge est finie. En effet, quand ils restent branchés, ils continuent de consommer de l’électricité et ce, même si votre appareil n’est plus branché au bout.

Voici des petits équipements qui aident à réaliser ces économies plus facilement :

Les multiprises avec interrupteurs : elles évitent de devoir débrancher toutes les prises une par une ;

Les prises coupe-veille : quand vous éteignez l’appareil, la prise bloque l’arrivée du courant. Une prise de ce type coûte en moyenne 20 € ;

Les logiciels gestionnaires d’énergie : ils permettent de réduire de 40 à 60 % la consommation d’électricité de votre ordinateur. Pour un ordinateur, cela représente entre 17 et 25 € d’économies par an. » 

Si vous connaissez d’autres astuces intéressantes, n’hésitez pas à en faire part dans les commentaires pour que tout le monde en profite. 

Publié par Fawkes News

Source link

Leave A Reply

Your email address will not be published.