A la découverte des mystérieux mégalithes de la vallée de Bada en Indonésie

0

La vallée de Bada (aussi connue sous le nom de vallée de Napu) est un site mégalithique situé dans le parc national de Lore Lindu, dans le district de Poso, Sulawesi central, Indonésie.

Bien que les mégalithes n’aient pas encore été officiellement catalogués et documentés (en 2001), plusieurs centaines d’entre eux ont été localisés dans le parc national et ses environs. Ces mégalithes sont souvent sculptés, et 30 d’entre eux représentent des formes humaines. On sait très peu de choses sur ces statues.

Datation difficile des Mégalithes

Les mégalithes de la vallée de Bada ont été découverts en 1908. Bien qu’un peu plus de 100 ans se soient écoulés depuis leur découverte, il semble que ce que nous savons de ces objets soit encore insuffisant. Par exemple, on ne sait pas avec certitude quand ces mégalithes ont été faits.

Certains ont avancé l’hypothèse que ces pierres ont été taillées il y a environ 5000 ans. D’autres encore suggèrent qu’ils ont été créés à un moment plus récent, c’est-à-dire il y a 1000 ans. D’autres ont également proposé qu’ils sont liés à une culture qui a sculpté des mégalithes au Laos, au Cambodge et dans d’autres parties de l’Indonésie il y a 2000 ans.

Des gens debout près d’une statue dans la vallée de Bada dans les années 1930

Des créateurs et des objectifs incertains

Aucun des créateurs de ces mégalithes n’est connu. Bien qu’il ait été suggéré qu’ils aient été faits par une culture ayant créé des mégalithes dans d’autres parties de l’Asie du Sud-Est, il a aussi été remarqué que les mégalithes de la vallée de Bada sont uniques et pourraient avoir été réalisés par une culture entièrement différente. Personne ne sait vraiment qui les a réalisés à ce jour.

Le ou les buts originaux de ces mégalithes ont été perdus, bien que des gens aient spéculé là-dessus. Le peuple local pense que certains de ces mégalithes ont autrefois été utilisés pour le culte des ancêtres. Les locaux racontent encore des histoires sur comment ces mégalithes ont été créés. Ils ont par exemple nommé un mégalithe Tokola’ea, ce qui voudrait dire un violeur qui a été transformé en pierre. Les entailles profondes dans ce mégalithe sont dites être des blessures de couteaux. Un autre mégalithe connu comme Tadulako est considéré comme ayant été autrefois le protecteur d’un village. Cependant après avoir volé du riz, il a été transformé en pierre.

Le mégalithe de Tokalalaea, Central Sulawesi, Indonésie

D’autres ont suggéré qu’ils avaient quelque chose en rapport avec le sacrifice humain. Certains pensent également que les statues étaient destinées à chasser les mauvais esprits, tandis que d’autres affirment que les mégalithes avaient des pouvoirs surnaturels et pouvaient disparaître ou se déplacer d’un endroit à l’autre.

Les caractéristiques des pierres

Indépendamment de leurs buts originaux, les pierres utilisées pour sculpter les statues sont d’un type qu’on ne trouve pas dans la région. Cela soulève ainsi la possibilité qu’elles ont été transportées depuis un autre endroit. Le peuple ayant réalisé les statues aurait ainsi une forme d’organisation sociale lui permettant de réaliser un tel projet.

Un des mégalithes de la vallée de Bada

Les sculptures sur les mégalithes ont été décrites comme minimalistes. Les figures humaines sont souvent représentées avec des têtes extraordinairement grandes, des corps droits et sans jambes. Quant aux traits du visage, ils sont généralement montrés avec des yeux ronds et une seule ligne pour représenter les sourcils, les joues et le menton. Certains mégalithes ont aussi de gros organes génitaux gravés sur eux. Tandis que beaucoup de ces statues se tiennent seules, certaines ont été placées par paires ou en petits groupes.

Un autre mégalithe dans la vallée de Bada

Les kalambas, un autre mystère de la vallée de Bada

En plus des statues, la vallée de Bad est aussi connue pour ses kalambas qui sont des réservoirs circulaires sculptés dans un seul bloc de pierre. Les kalambas peuvent être trouvés dans différentes parties de la vallée de Bada et ont des formes et des tailles variées. Certains ont par exemple un seul trou en leur centre ; tandis que d’autres en ont deux, dû à une partition au milieu.

Un kalamba décoré

Selon les croyances locales, les kalambas devaient servir de baignoire aux nobles / rois. D’autres ont laissé entendre qu’elles servaient autrefois de cercueils ou peut-être de citernes pour l’eau. De lourds couvercles en pierre, souvent trouvés à proximité des kalambas, suggèrent qu’ils servaient à recouvrir ces récipients, ce qui rend improbable qu’ils servent de baignoire. Mais en fin de compte, à l’instar des statues, on ne sait pas très bien à quoi ces réservoirs servaient à l’origine.

Des Kalambas dans la vallée de Bada.

Source : Ancient Origins

Traduction : © Le Savoir Perdu Des Anciens

Source link

Leave A Reply

Your email address will not be published.