Alerte! Le TAFTA revient par la fenêtre.. – Les moutons enragés

0

Pourtant, Macron avait promis qu’il y avait une ligne rouge à ne pas franchir. Mais on sait ce que valent les promesses du locataire de l’Élysée et, cette alerte de Foodwatch, prouve que le combat n’est pas terminé, qu’il est toujours d’actualité pour éviter que les « normes américaines » ne deviennent les nôtres par la signature de ce « pacte » que nous n’avons pas voulu. Souvenez-vous que nous avions dit NON au traité de Maastricht, nous avons été trahis par Sarkozy qui a ratifié sans notre accord, le traité de Lisbonne. Ne laissons pas une fois de plus, les députés européens s’asseoir sur l’avis des peuples en permettant à cet accord de voir le jour. On les a fait reculer une fois, mobilisons nous pour une fois encore, dire que nous sommes contre le TAFTA /CETA. Voir tous nos articles sur TAFTA/TISA/MERCOSUR/TTIP/JEFTA. Tous ces acronymes pour mieux nous abuser. Partagez ! Volti

******

Source FOODWATCH

Bonjour,
Quand on parvient à fermer la porte aux lobbies, devinez ce qu’ils font ? Ils essaient de rentrer par la fenêtre bien sûr

Vous avez sûrement entendu parler du TAFTA, l’accord de libre-échange négocié entre les Etats-Unis et l’Europe depuis 2013. Grâce à une mobilisation citoyenne sans précédent, nous avons réussi à bloquer ce traité il y a trois ans. Les menaces d’un tel accord étaient très fortes, y compris pour notre alimentation.

Pourtant, c’est bien un nouveau TAFTA que certains essaient de faire passer par la fenêtre : ce jeudi 14 mars, les députés européens se prononcent sur la réouverture des négociations commerciales avec les Etats-Unis. L’objectif est de réduire les droits de douane, mais aussi d’«harmoniser» des normes et règlementations…. Ce qui est exactement le problème que nous avons dénoncé haut et fort : un accord de commerce ne doit pas pouvoir avoir de poids sur les règles sociales et environnementales en Europe, par exemple concernant les OGM ou les pesticides !

Nous ne voulons pas de ce genre d’accords de libre-échange qui
mettent les droits des multinationales au-dessus de celui des
populations et de l’environnement.

Nous en voulons encore moins avec les Etats-Unis qui sont sortis de l’Accord de Paris sur le Climat… ce qui devait être une ligne rouge, comme l’avait promis Emmanuel Macron.

Il est temps de mettre la démocratie, les droits sociaux et la
transition écologique au centre de l’Europe, pas de les sacrifier sur
l’autel du libre-échange.

Ensemble, nous pouvons faire bouger les choses. Signez la pétition et partagez-la. Merci.

L’équipe de foodwatch France.

Pétition : Ni TAFTA, ni CETA, ni MERCOSUR, ni JEFTA !

Source link

Leave A Reply

Your email address will not be published.