Fawkes News: Johnny Hallyday : « J’ai signé un pacte avec le Diable et j’irai en enfer »

0





Le journaliste François Jouffa, qui a été un proche de Johnny Hallyday, nous raconte comment ce dernier lui a confié le plus sérieusement du monde qu’il avait « signé un pacte avec le diable et qu’il irait en enfer ».







Liens connexes:

Johnny Halliday adepte du Satanisme?

➤ Archice : Du « sang jeune » pour rajeunir, les journalopes US aux anges…


Source: MK Polis


Fawkes: voici les paroles sans équivoque de la chanson « J’en parlerai au diable » sorti ce mois-ci dans un album posthume:

Si jamais on me dit que j’ai trahi alors je ne bronche pas
Si jamais on me dit que j’ai menti alors je ne relève pas
Car le jour viendra de répondre de mes actes et je ne me cacherai pas
Oui le jour viendra de respecter le pacte et lui seul m’entendra

J’en parlerai au diable
Si l’heure vient à sonner
De m’asseoir à sa table
Et dire ma vérité
J’en parlerai au diable
Il saura m’écouter
L’innocent, le coupable
L’homme que j’étais

Si jamais on me dit ça tu le mérite je l’ai sûrement chercher
Que j’ai trop flirté avec les limites je ne vais pas le nier
On sort de la piste, on reprend l’espoir, on avance plus ou moins droit
Et c’est en solistes que je lui dirait mon histoire et j’assumerai mes choix

J’en parlerai au diable
Si l’heure vient à sonner

De m’asseoir à sa table
Et dire ma vérité
J’en parlerai au diable
Il saura m’écouter
L’innocent, le coupable
L’homme que j’étais

J’en parlerai au diable
Il saura m’écouter
L’innocent, le coupable
L’homme que j’étais

J’en parlerai au diable
Si l’heure vient à sonner
De m’asseoir à sa table
Et dire ma vérité
J’en parlerai au diable
Il saura m’écouter
L’innocent, le coupable
L’homme que j’étais

J’en parlerai au diable

Source link

Leave A Reply

Your email address will not be published.