L’esprit peut-il influencer la matière ? [Vidéo] .. – Les moutons enragés

0

Ce peut-il qu’un robot soit influencé par un poussin ? C’est fou ce qu’ils vont chercher. Partagez ! Volti

******

Source Aphadolie

Dr RenéPéoc’h pour illistration

Le docteur René Peoc’h a mené une enquête originale et passionnante comme thèse de fin d’études : la réactivité d’un mini robot à l’influence de l’esprit. Une plongée peu commune dans les neurones d’un poussin…

Quel est le rapport entre la conscience et le monde extérieur ?
Dépasse-t-elle le corps physique ? C’est ce qu’a voulu étudier le
docteur René Peoc’h à la fin de son doctorat. Partant de l’hypothèse que
le hasard peut être influencé et pourquoi pas par l’esprit, le docteur
Peoc’h a mené l’expérience suivante : il a fait « adopter » un robot par
des poussins. Lorsqu’un poussin naît, il s’habitue à un être, en
général sa mère poule, et la suit partout, réclamant sa présence. C’est «
la théorie de l’empreinte » de Konrad Lorenz, qui
détermine la prévalence de l’attachement du petit à un autre objet en
mouvement, quel qu’il soit. Le docteur Peoc’h a donc utilisé un petit
robot (baptisé « générateur numérique aléatoire ») se
déplaçant au gré du « hasard » et marquant ses mouvements sur une
feuille. Il est constitué d’un complexe électronique qui émet des
combinaisons de chiffres appelées « bruits blancs », de manière
aléatoire et produisant des électrons et des chiffres traduits en
mouvements et en distances de rotation.

En plaçant chaque jour le robot et le poussin ensemble pendant
quelques heures, l’adoption fonctionne. Le poussin considère alors le
robot comme son « objet d’amour » prévalent et il le suit partout en
réclamant sa présence, indispensable à sa survie.

Ensuite le docteur « retourne » l’expérience et place le poussin dans une cage transparente, afin d’observer les déplacements du robot. Va-t-il continuer ses déplacements aléatoires, sans tenir compte du poussin ? Normalement, les tracés sur la feuille témoin sont totalement anarchiques, soumis au hasard. Mais étonnamment, en présence du poussin, le robot se dirige vers la cage de manière bien plus fréquente que lorsque le poussin n’y est pas. Sur des centaines d’observations, il est notable que le robot est influencé par la présence du poussin. Il va vers la cage pour le rejoindre, de manière significative, alors qu’il se déplace aléatoirement en son absence. À l’inverse, lorsque le poussin a déjà « une mère poule », il n’est alors pas intéressé par le robot qui, du coup, se déplace aléatoirement, sans en tenir compte. Le poussin influencerait-il le robot ? L’esprit peut-il influencer la matière ? …/…

Lire l’article complet et voir les sources

Source Aphadolie

Voir aussi :

Comment et Pourquoi les arnaques marchent : Analyse et Décryptage [Vidéo]
Memory : essayer d’oublier demande plus d’efforts que d’essayer de se souvenir

Relaxation | Santé : La science confirme les bienfaits de l’ASMR [Vidéos]

Source link

Leave A Reply

Your email address will not be published.